Comment avoir davantage de plaisir ? – La détox de dopamine

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur whatsapp

Si vous n’avez pas de plaisir à faire du sport, à lire un livre ou à faire le ménage? Que tout vous ennuie et que vous manquez de motivation et d’ambition pour réaliser vos projets. Et s’il vous arrive souvent d’avoir des sauts d’humeur, c’est peut-être que vous avez un dérèglement hormonal. Et l’hormone en question s’appelle la dopamine.

Dans cet article, j’aimerais vous partager un outil très puissant que j’ai découvert il y a quelque temps pour avoir davantage du plaisir à réaliser des tâches peu divertissantes. C’est technique s’appelle la détox en dopamine.

Mais avant de vous raconter comment je l’ai mis en place et les biens-fait que cela m’a apporté, il faut dans un premier temps comprendre ce qu’est la dopamine.

C’est quoi la dopamine ?

Je ne suis pas un expert en neuroscience. Mais avec les recherches que j’ai faites sur le web, voici une petite explication, serte incomplète, mais suffisante pour se faire une idée de l’importance de cette hormone à sur notre vie.

Pour commencer, la dopamine est un neurotransmetteur qui joue plusieurs rôles essentiels à notre survie. C’est l’une des propriétés chimiques responsables de la transition des signaux entre les différentes cellules nerveuses de notre cerveau.

La dopamine est plus simplement l’hormone du bien-être capable de nous donner un sentiment de plaisir, de récompense et donc de motivation à faire quelque chose lorsque l’on y ressent du plaisir.

Lorsque nous mangeons, notre cerveau libère une grande quantité de dopamine et c’est la raison pour laquelle on se sent incroyablement bien après un gros repas riche en calories.

Elle intervient dans diverses fonctions importantes telles que la motricité, la motivation, la prise de décision, les récompenses, le sommeil ou la mémorisation. On la surnomme très souvent aussi « l’hormone du bonheur”

Notre cerveau est un grand friand de dopamine. Simplement parce que cela lui procure une sensation plaisir.

Mais en retirant la sécrétion de cette hormone d’un rat de laboratoire et il se laissera mourir de faim.

Le danger des écrans

Cette dépendance l’industriel de l’audiovisuel et du divertissement l’ont bien compris. Ils nous proposent sans cesse de nouveaux jeux et d’applications qui sont conçus spécialement pour générer des quantités massives de dopamine.

Ce qui a comme effet d’augmenter notre insensibilité au plaisir plus simple. Un peu comme un alcoolique qui supporte de mieux en mieux l’effet de l’alcool. On devient de plus en plus tolérant au faible quantifié de dopamine que génère l’activité physique, la lecture et le ménage.

Le problème, c’est qu’il y a des effets négatifs à l’insensibilité à la dopamine. Comme une indifférence générale. On n’a plus envie de faire grand-chose, tous nous ennuient et on n’entreprend plus rien de nouveau. On perd simplement toute envie d’initiative.

Et le danger c’est qu’on risque de se créer des dépendances aux activités qui en génèrent beaucoup et facilement beaucoup. Telle que la malbouffe, les jeux vidéos, la cigarette, la pornographie ou les réseaux sociaux. Qui sont toutes des activités qui activent le système de récompense et qui peuvent créer une addition nocive.

Je comprends mieux pourquoi les toxicomanes ne font plus rien de leur vie. Les drogues comme la cocaïne et l’héroïne apportent de telles doses de dopamine que plus dans leur vie leur donne suffisamment de plaisir.

Alors, comment se détoxifier ?

La solution est de limiter aux maximums de toutes les activités qui génèrent beaucoup trop de dopamine.

Vous pouvez par exemple une fois par semaine, vous privez volontairement de toutes ces distractions dites toxiques. Plus de TV, ni téléphone, plus de sorite entre amis.

Alors oui vous allez vous ennuyer, mais c’est l’objectif. Vous voulez laisser les récepteurs de dopamine récupérer d’un niveau de dopamine anormalement élevée.

Et l’ennui va vous pousser à faire d’autres choses comme sortir vous balader ou faire de l’exercice physique.

Si la dopamine détox fonctionne, c’est qu’elle vous prive de tout le plaisir que vous obtenez habituellement, et à son tour, elle rend les activités moins satisfaisantes plus désirables.

Dit plus simplement: la détoxication à la dopamine fonctionne parce que vous vous ennuyez tellement, que les choses ennuyeuses deviennent plus amusantes.

Mon expérience avec la détoxification de dopamine

Fin 2019 j’ai perdu 10 kg, quitté mon job, crée ma société et démarré bon buisness sur le web. Tout cela n’aurait pas été possible sans une détox en dopamine.

J’ai volontairement supprimé de ma vie toutes les activités que je considérais comme néfastes. J’ai arrêté les jeux vidéos, remplacé le chocolat au lait par du chocolat noir, désactivé toutes les notifications aux réseaux sociaux et limité ma consommation d’alcool.

Cela a littéralement boosté ma productivité et ma motivation à réaliser des tâches qui ne m’intéressait pas plus que cela. J’ai repris gout aux ballades dans la nature, à la lecture et à l’apprentissage de l’anglais.

Chose qui aurait été impossible si j’avais gardé mes anciens comportements.

Et l’alimentation dans tout ça ?

En fessant quelques recherches approfondit, j’ai remarqué que alimentation avait un grand rôle à jouer sur notre production de dopamine.

Notre cerveau ne pouvant pas stocker la dopamine. Il dépens uniquement des apports à travers alimentation. Voilà pourquoi il est primordial à avoir des bonnes protéine pour débuter sa journée.

Je vous recommande de consommer le matin des aliments riches en protéine, afin de réguler votre sensibilité à la dopamine pour avoir du plaisir à pratiquer des activités qui n’en génèrent pas beaucoup.

Les meilleurs types d’aliments c’est essentiellement les viandes rouges. Vous pouvez par exemple manger de la viande séchée ou du jambon de Parme, le fromage (cottage cheese, ricotta) et des oeufs.

Pour les végétariens il faudra se diriger vers l’avoine et l’orge.

C’est ce type d’aliment qui devrait accompagner idéalement votre petit déjeuner.

Que faire maintenant ?

Si actuellement tu n’éprouves pas de plaisir à faire une activité physique. Vouloir rendre ton entraînement ludique et fun est une idée, mais il serait peut-être mieux de réduire tes autres sources de divertissement pour avoir davantage de plaisir à pratiquer du sport?

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Tu souhaites te créer un habitude sportive facilement?

Inscris-toi gratuitement la formation sur les mini-habitudes

Loïc Baechler

Loïc Baechler

Je suis coach sportif et inforeneur depuis 2019. Ces deux compétences réunies me permettent de transmettre mes connaissances à un large public afin de le sensibiliser aux bienfaits de l'activité physique. Durant mon temps libre, j'aime pratiquer le kitesurf, la gymnastique et perfectionner mes connaissances sur l'entraînement, la nutrition et la science du comportement humain. Mais j'aime surtout passer du temps avec mes amis et ma famille et voyager autour du monde.

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous à ma newsletter

Click edit button to change this text. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit

Retour haut de page